High Wires

High Wires est la deuxième création d’illusionite. Il s’agit d’un clip en noir et blanc d’une durée de 5’06 sur une musique et des paroles de Mathieu Geoffroy-Dechaume.
Les artistes ont tout de suite été sensibles au potentiel visuel de la composition musicale en 5 temps, forme assez rare, ainsi qu’aux thèmes développés par Mathieu.
L’importance des collaborations pour le collectif prend ici tout son relief, puisque contrairement à leur premier projet, ils n’en ont pas composé la musique.

Le film raconte l’histoire de Théo, inventeur fasciné par les lignes à haute tension et marqué dans son enfance par la découverte des recherches de Nikola Tesla. L’électricité sous toutes ses formes est le fil rouge, aussi bien sémantique que visuel, de High Wires.

High Wires mélange prises de vues réelles et animation à partir de dessins sur carnets reliés et feuilles libres, principalement au fusain et à l’encre de Chine par Thomas Ivernel et de dessins au feutre par Thomas Fage.

Autour d’une trame narrative très ouverte, le film oscille entre onirisme et réalité. Il rejoint ainsi la première oeuvre d’illusionite intitulée Hypnotized qui a été présentée chez Agnès b. en février 2013.

 

Musique et paroles composées et interprétées par Mathieu Geoffroy-Dechaume
Réalisation : illusionite (Thomas Fage & Thomas Ivernel)
Scénario : Mathieu Geoffroy-Dechaume
Caméra : Thomas Fage
Lumière : Thomas Ivernel
Montage : illusionite (Thomas Fage & Thomas Ivernel)
Dessins au fusain, encre de chine et techniques mixtes par Thomas Ivernel
Dessins de pylônes au feutre sur papier par Thomas Fage
Photographie des oeuvres : François Caillon


Dessins de pylônes au feutre sur papier par Thomas Fage


Dessins au fusain, encre de chine et techniques mixtes par Thomas Ivernel